Plan d’action 2011-2020 du gouvernement du Québec sur les véhicules électriques

Plan d'action 2011-2020 véhicules électriques gouvernement Charest.

Crédit Photo : Journal Le Soleil

Le gouvernement du Québec vient de dévoiler son plan d’action 2011-2020 sur les véhicules électriques. En présence de 4 de ses ministres (représentant les Ressources naturelles, les Transports, le Développement économique et l’Environnement), le premier ministre, Jean Charest, a énoncé son plan de match pour faire du Québec « la terre promise des fabricants de véhicules électriques ».

«  En 2020, 25 % des ventes de nouveaux véhicules légers pour passagers seront des véhicules électriques (hybrides rechargeables et tout électriques), soit 118 000 véhicules, ce qui correspond à 5 % du parc de véhicules légers au Québec ». Un objectif que nous qualifions de visionnaire en visant 2% de plus que les États-Unis. Mais le Québec dispose des coûts d’énergie électrique les plus bas en Amérique du nord, en contrepartie au coût du pétrole qui est le plus élevé, il n’y a donc pas de raison pour lequel nous ne devrions pas être leader dans ce domaine.

Le gouvernement provincial consacrera également dans les prochaines années 250 millions de dollars au déploiement et à l’utilisation des véhicules électriques et au développement de la filière industrielle. Et s’il en manque, il avisera selon Mme Normandeau. Cet investissement se traduira notamment par un rabais à l’achat allant jusqu’à 8000 $ pour les consommateurs prêts à passer à l’électrique. Le gouvernement ajoute enfin qu’il lancera un appel d’offres pour l’achat d’un minimum de 400 véhicules électriques dès l’an prochain. Les municipalités ont également annoncé leur volonté de s’y mettre aussi.

Ainsi, suite au budget de mars dernier, le gouvernement se donne encore le moyen de ses ambitions, et AddÉnergie, est fier de faire partie de la filière industrielle des véhicules électriques appuyé par le gouvernement de Jean Charest.

De quoi faire la place belle aux bornes de recharge électrique qui seront un maillon essentiel de l’infrastructure globale nécessaire pour assurer un fonctionnement optimal du tout électrique. D’ailleurs les bornes de AddEnergie étaient exposées lors de la conférence de presse et les différents ministres qui ont pris la parole ont souligné l’importance de soutenir des entreprises québécoises. Celles-ci pourront s’inscrire dans ce marché en très forte croissance et bénéficier d’un marché local dynamique pour se développer avant de viser l’international.

Lien vers le communiqué

Le gouvernement met en ligne un site web pour le suivi de l’exécution de son plan d’action


Articles suggérés

Laisser un commentaire

+