Les incitatifs des gouvernements voisins

Les subventions pour les véhicules verts des différents gouvernements sont au centre des conversations. L’Europe se montre très encourageante et les États-Unis prouvent leurs intérêts envers l’éco-mobilité. Entre subventions primes et bonus, qui sera le plus convaincant ?

USA Aide Fédérale du véhicule à hauteur de 7500$. En fonction de certains états une aide complémentaire intervient : exemple : La Californie : 5000$ supplémentaires.
France Super-bonus de 5000€ (7000$) (moins de 60g d’émission de CO2)
Ne peut pas excéder 20 % du coût d’acquisition toutes taxes comprises du véhicule.
Italie 4500€ (6300$) pour l’achat d’un véhicule électrique neuf.
Allemagne Pas d’aides à l’achat mais financement de la recherche, soit les moyens donnés aux constructeurs Allemands de concurrencer efficacement les autres constructeurs, et donc de proposer des véhicules financièrement accessibles.
A la place, les pouvoirs publics ont opté pour une suppression des taxes. Ainsi, les acheteurs d’un véhicule émettant moins de 50 g de CO2/km seront dispensés de la vignette pendant 10 ans. La chancelière a aussi promis de revoir la fiscalité sur les véhicules de société, jusqu’ici taxés sur la seule base du prix d’achat, ce qui pouvait pénaliser les véhicules électriques.
Portugal Les véhicules électriques sont exemptés de taxes d’achat.
Le gouvernement a également annoncé 20 % d’aides pour l’achat de véhicules publics du secteur à zéro émission.
Espagne Financement du véhicule à hauteur de 20% avec plafonnement à 6000€ (8400$).
Royaume Uni Financement du véhicule à hauteur de 25%, avec plafonnement à 6000€.
Ils recevront des incitatifs allant jusqu’à £ 5000 (environ 8000$) pour acheter une voiture électrique dans le cadre d’un plan gouvernemental pour la relance du transport vert qui comprend également la création de villes avec des voitures électriques et le financement de la recherche sur les véhicules verts.
Monaco Financement du véhicule à hauteur de 30% avec accord du Ministère d’État de Principauté.
Suisse Plusieurs cantons réduisent l’impôt sur les véhicules à moteur voire y renoncent pour les véhicules propres ou particulièrement efficaces en termes énergétiques. Renseignez-vous auprès de votre canton.

 

Ce récapitulatif mis en place par Hybrelec expose les différentes mesures des gouvernements pour inciter les conducteurs à se tourner vers les véhicules électriques. Mais qu’en est-il pour le Québec ?

Comme l’a révélé le gouvernement, le budget prévu pour les véhicules électriques sera généreux. L’achat d’un tel véhicule engendrera en effet un crédit d’impôt de 8000$ jusqu’à fin 2011 (pour se transformer en rabais à l’achat par la suite). De plus, le Québec inclut une subvention pour l’acquisition d’une borne de recharge résidentielle à la hauteur de 50% du coût total, avec un maximum de 1000$. Et d’autres incitatifs matériels ne devraient pas tarder à arriver.

Reste à savoir lequel de ses gouvernements sera le plus convaincant …

Articles suggérés

1 commentaire

  1. Yves Laurin, le 2 novembre 2013 à 11h43

    Serions sur le point de devnir numéro 2 avec Pauline Marois?

Laisser un commentaire

+